Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 06:58


Ci dessous le profil du col de l'Ouillat gravi samedi 10/02/08 en compagnie de Steph, Eusénio, Jérémy et 3 de ses potes de son club de triathlon.

http://www.openrunner.com/displayElevation.php?id=59378&amp;w=550&amp;h=300&amp;k=1"></iframe
  
Pour le détail du parcours cliquez en haut sur openrummer.com

Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 05:41

Vu, ce vendredi 1 février en descendant de la Madeloc vers Banyuls, juste après le grand faux plat qui suit les premiers virages de la descente, un van deux boxs garés sur le coté. Je me dis qu’est ce qu’un tel engin peut faire ici ? Des chevaux si haut ! Avec cette route étroite et sinueuse ! Ils ont du être pas mal barouétés.
Et puis un peu plus loin, juste en contrebas j’ai la réponse. J’aperçois dans les vignes deux ânes au travail !! Je pose pied à terre pour admirer le tableau. Burro Català * où pas ? Je ne sais pas, toujours est-il qu'ils bossent. Ils tirent une grosse charrue dans ce sol aride et rocailleux, comme accrochés à la pente abrupte, à droite c’est le vide ! Ils avancent, ignorant le danger, à pas réguliers, concentrés sur leur tâche, la tête basse, dociles et obéissants, les oreilles en arrière attentifs aux ordres de leur maître. Ils tirent sans se poser de questions. C’est une vision d’un autre temps, accentuée par ce paysage qui en cette période de l’année est d’une somptueuse désolation. Moi qui viens de peiner pour la monter cette Madeloc j’ai une pensée amicale et admirative pour ces deux ongulés qui eux aussi doivent en baver. Demain lorsque j’ouvrirais une bonne bouteille de Collioure ou de Banyuls ces deux ânes surgiront de la bouteille, comme Aladin de sa lampe, pour se rappeler à moi…
Phil

(*) http://vexil.prov.free.fr/emblemes/ane%20catalan.html

El bourro Català
Partager cet article
Repost0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 06:30

Au départ rien de bien extraordinaire ce mercredi 30 janvier 2008, une sortie qui s’annonce normal. D’ailleurs en se retrouvant les uns disent qu’ils sont un peu mous et d’autres qu’ils sont flémards ce matin. Du coup notre coach, Lulu , vous vous rappelez ? c’est lui là : http://vca-cyclosport.over-blog.fr/article-15624449.html, nous dit : « Ok on va donc faire rythme ballade. » Chouette ! Mais v’lan, le v’la qui s’colle devant nous et d’entrée affiche 32km/h avec derrière lui molasons et fleimards (dont moi) qui moulinent comme des malades. Non rien de sensas quoi la routine, pas de quoi en faire un compte rendu.
Sauf que, au retour, juste après le Boulou sur le route de St Génis, il nous crie soudain « à droite à droite » nous bête et discipliné on tourne à droite. Et me voilà en terrain inconnu. Je ne connais pas cet itinéraire. Çà monte dur. Tien çà monte encore plus dur ! La route est nickel, mais mince ça continue de monter encore plus dur ! De belles baraques, mais là le mec en voiture qui rentre chez lui il doit être en première, et moi là j’suis debout sur les pédales en zigzag !!! Et c’est pas fini çà monte encore, et mais j’ai tout à gauche !!! plus de réserve et çà continue, virage serré c’et la fin ? non non encore et encore, là ok faut gérer coll çà rigole plus. Je jette un œil à gauche c’est magnifique : Le Boulou en bas qui s’étale tout en longueur sous le soleil de janvier, la belle ligne du TGV espagnole qui surgit de son tunnel sous les Albères et à l’infini la plaine du Roussillon jusqu’au-delà de Perpignan. Au sommet de cette ascension de 5 bornes le compteur indique le pourcentage maxi franchi : 18% sauf qu ‘à mon avis le 18 il est constant de bas en haut… Certains auront peut-être reconnu les Chartreuses du Boulou, moi je ne connaissais pas. Et que dire de la descente, les 18% sont à mon avis dépassés et je me dis qu’on est monté du coté le plus facile ! Si un jour on monte par là j’vous raconterai. Ben finalement y’avait de quoi faire un p’ti compte rendu quand-même…

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 07:15
Nous étions 8 ce matin au RDV du groupe 1 à Soréde. Pas mal au regard des conditions météo de type parisiennes : crachin et ciel bas. A noter le retour de Robert après 3 semaines passées, sans vélo…,  à se faire chouchouter dans sa famille.

Çà démarre coll sans consignes spécifiques du coach. Dans la plaine, après Tresserre le temps est meilleur. Rien de particulier à signaler jusqu'à Trouillas si ce n’est un peu de fractionné dans quelques bosses en compagnie de Germain et Remy. Après Trouillas et un vidage collectif de vessie, on s’organise !! Décision est prise de rouler un peu en « tourniqué ». Exercice qui consiste à dépasser le cycliste qui vous précède, si possible sans accélérer, pour une fois passé ce dernier se rabattre devant lui afin de permettre à celui qui vous suis de passer à son tour et ainsi de suite, le tourniqué quoi. A ce jeu certains auront un peu du mal pour débuter voir beaucoup… mais petit à petit les choses rentre dans l’ordre, et chacun semble y prendre plaisir, y compris notre président, car on avance bien 28/30 km/h, des pointes à 36… sans trop d’effort. Finalement nous devions le faire sur quelques kilomètres mais nous irons comme çà jusqu'à St Cyp soit prés de 25 bornes c’est vous dire.

Après St Cyp on lâche les chevaux juste avant l’écurie et les étalons se dispersent  jusqu'à la prochaine...
Phil

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 07:11

Pleuvra pleuvra pas en ce dimanche matin 6 janvier2008 à  7h45 juste avant de partir au RDV. Il fait nuit. Bon je monte la loupiotte arrière. Le temps est nuageux, un peu, enfin pas mal… mais bon 08h00 c’est parti. Il fait bon, c’est agréable pas de pluie, mais route très mouillée attention aux crevaisons !

08h25, arrivée salle polyvalente, ben on est presque tous là !! nous sommes 13 notre mascotte y comprise, manque Fred, Chantal et Bernard. C’est toujours super agréable de se retrouver, il y a de la bonne humeur, des vannes sur la tenue de celui ci, sur le retard de celui là, sur l’abus des chocolats de noël  d’un autre…C’est parti pour LEUCATE, au programme dégustation d’huîtres. C’est offert par les CODEP 66 et 11.

100 bornes aller et retour, que du plat. Lulu donne ses consignes : « 2 devant, ils s’écartent au bout de 2 bornes, allure 28/29 km/h » Ok ! Lulu et moi on s’y colle en premier et vogue les cyclistes.

On passe St Cyp, les muscles s’échauffent… Déjà on entend « on a dit 28/29 pas 30/35 » ok ok çà ralentit , pas pour longtemps en entre dans CANET mon compteur indique 34 !!

La tramontane défavorable essaye de chasser de gros nuages, c’est bien mais elle nous emmerde aussi un peu, mais par chez nous on a l’habitude, on s’organise, on fait tourner, et bing première crevaison, tout le monde s’arrête et comme il faut rattraper le temps perdu (on se demande bien pourquoi) je vous parle plus des consignes… Il y aura 5 crevaisons en tout, bonjour le fractionné !!.

Arrivée LEUCATE , moyenne 31km/h juste un peu au dessus des recommandations du coach. On croise Narnard  il n’a pas été prévenu que le départ était reculé à 08h30, normal il n’a pas de répondeur et ne lit pas ses emails, grave erreur.

Tien Fred et Chantal sont là, ils nous on rejoint en voiture, découragés par la météo. Petite dégustation et hop çà repart en sens inverse.

Nico et Eusenio sont devant et les désirs de notre Lulu loin loin derrière : 35/40 km/h… 

Crevaison de Jéremy (5ème et dernière), il monte dans la voiture de la direction de la course, Fred et Chantal qui nous suivent, et sort son appareil photos, çà y est nous sommes sur le tour !!

A hauteur du bocal du Tech le groupe se disloque en fonction du retour au bercail des uns et des autres, retour au calme « respirez soufflez » comme dirait Jean-Mi… A la maison 33km/h au compteur, putain Lulu va pas être content ! Vivement la prochaine.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 08:37

PAUSE CAFE à PIA, moments vécus !


8h20, ce dimanche 18/11, il fait froid, très froid aux abords de la salle polyvalente d’ARGELES, malgré un ciel limpide et un soleil qui pointe le bout de ses rayons. Pas un coureur, non personne. Je me dis que le froid a du en décourager plus d’un !

 

Et puis petit à petit les voilà qui arrivent, tels des morts vivants qui surgissent de partout, nous sommes, à 8h30, près d’une trentaine heureux de se retrouver et de prendre la route.

Deux groupes vont, naturellement se constituer jusqu’à PIA. Les plus rapides apprécient les premiers café, chocolat et tartines de confiture, puis attendent l’arrivée des suivants qui ne tardent pas.

Et là quel plaisir ! Nous sommes sur ce parking près d’une quarantaine maintenant, à discuter, plaisanter, rigoler avant de reprendre le chemin du retour. Les autres clubs nous regardent, s’interrogent, qui sont-ils ? Je ne peux m’empêcher de penser : « si nous avions tous le même maillot ce serait impressionnant » hélas les 3 ou 4 qui le portent passent inaperçus dans la masse, peut-être ne flashe-t-il pas assez ?

Cet impressionnant peloton du VCA repart groupé et le restera jusqu’à Ste.Marie, traversant tous les villages : Pia, Bompas, Villelongue, ensemble. Au passage, je vois bien que les gens se demandent « Mais quel est ce club ?  ils sont nombreux ! » Ah, si nous avions eu tous le même maillot ils auraient su et s’en seraient souvenus.

 

Mais quel plaisir d’avoir partagé ce beau moment.

Phil
Partager cet article
Repost0