Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 06:39

Dimanche 19 juillet le « 3C » reconnaissait l’itinéraire du petit circuit de la dernière cyclosportive de l’année : "l’enfer du mont Tauch".

 

Autant le dire d’entrée, les organisateurs ont sensiblement durci le parcours par rapport aux éditions précédentes.

 

Mais commençons par le début.

 

Nous sommes 9 à nous retrouver à Paziols autour de 8h00, village de départ de « l’enfer ».  8h30 exactement en raison d’un léger retard de Lolo, qui le matin au lieu de me prendre à la maison à 7h15 s’est présentée à 7h40 !! Je sais plus trop les raisons de ce retard tellement les justifications ont été nombreuses et, naturellement, parfaitement justifiées. Heureusement il n’y a pas de radar entre la maison et la ligne de départ.

 

Donc disais-je nous sommes 9 : Lolo, Roro, Alain, Steph, Nico, Esénio, Momo, Vincent, et Phil. Chapeau à Momo qui, pour nous rejoindre en vélo, a déjà dans les jambes le col de la bataille, s’il avait su… On se rend compte aussi que nous ne sommes pas les seuls à faire cette reco, on croise et double pas mal de cyclos, curieusement sur le même itinéraire que nous.

 

D’entrée, nous sommes prévenus de ce qui nous attend car à peine la ligne de départ franchie çà grimpe déjà. On connaît les départs des cyclosportives pas vrai, donc il faut prévoir que le cardio, là, va s’affoler. Cette côte n’est pas très trés longue, mais au démarrage c’est jamais facile. Lui succède une  série de belles montagnes russes sur une route très roulante. Le compteur et les gambettes devraient chauffer….

 

On rejoint la route de Foix, très fréquentée par les véhicules. Heureusement pas pendant longtemps car, en direction de Maury, on tourne à droite vers le Mas Amiel. Là attention, Méfiance méfiance. C’est une petite route, caractéristique des routes de la région, étroite,  et qui n’arrête pas de monter et descendre. Je trouve d’ailleurs qu’elle monte plus souvent qu’elle ne descend.. Le rendement est lui aussi emblématique, mauvais !! Mais surtout elle est orientée Nord Ouest ! Ben quoi Nord Ouest ? Oh rien rien comme çà….

 

A Maury on prend à droite vers Cucugnan. Là çà grimpe aussi, vers le Grau de Maury et le château de Quéribus, oui oui çà grimpe… Puis, sur les 8 km qui séparent Cucugnan de Duilhac nous allons franchir 3 cols !! pffffffff,  les cols de Tribi, de la Croix dessus, et de Grés , mais pas de panique çà passe relativement bien, sauf que nous sommes toujours N-O.

 

A Rouffiac des Corbières on prend à droite, enfin Nord Est, sauf que jusqu’au col de Prat çà grimpe longtemps longtemps, avec des passages exigeant voir très exigeant….

 

Enfin on arrive à Maisons, sans avoir croisé E.T et son téléphone. On voit la pancarte Tuchan sur la droite, chouette çà va descendre, sauf que nous on tourne à gauche et que… çà grimpe, vers le col de Ferréol avec des passages sévères, voir très sévères…

 

Puis va suivre, enfin, une belle et longue descente de 10 km vers Tuchan. Là vavavoum, çà envoie… Il faut bien en profiter et apprécier car à Tuchan, c’est le début des fameux 8 km d’enfer ! Çà grimpe ?  Non c’est pas le mot. Çà monte alors ? Non c’est pas le mot non plus. Escalade, voilà le mot et la paroi et parfois bien dure, voir ci dessous, 14, 15, 16  et même 20 %… Je rejoins au sommet Esénio, Vincent et Nico. Vont suivre Lolo puis Steph, victime d’ennuis mécaniques et de crampes. Momo ferme la marche. Fatigué bien sur, pas seulement  parce qu’il a plus de dénivelé que nous mais aussi parce que c’est un vrai moulin à paroles. Lolo en sait quelque chose. En plus quand il ne parle pas, il chante, évidemment çà use. Roro et Alain, pressés par le temps, ont juste goûté aux premiers kilomètres de l’enfer avant de faire demi-tour.

 

En redescendant on retrouve, à Tuchan, nos « nanas » Jocelyne, Nathalie, Elodie, Fanfouinette, escorté de Sébastien. Puis direction la place des platanes du village pour un pique-nique à l’ombre, comme le jour de la cyclo, tant qu’à faire une reco autant la faire de A à Z pas vrai ?

 

Ah oui au fait le Nord-Ouest c’est de là qu’elle vient notre TRAM ! le 2 août ce serait sympa qu’elle nous oublie, le circuit est déjà assez difficile comme çà. Je ne sais pas si je vous l’ai dit mais « çà grimpe » !!

 

Allez à la prochaine hein !


Phil 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Salut Eric<br /> Bon retablissement. Une tendinite c'est ch.., pas facile à soigner quand on est sportif, çà ne va pas assez vite et on veut reprendre le plus tôt possible. Là est le danger ! mais tu dois savoir tout çà... bon courage. Le Tauch sera toujours là l'an prochain un peu plus usé mais toujours redoutable.
Répondre
E
Salut Phil,<br /> <br /> Beau circuit, et certainement final splendide !<br /> <br /> Je suis malheureusement "bloqué" par une tendinite au dessus du genoux droit... et je ne pourrais pas venir me frotter au mont Tauch...<br /> <br /> C'est dommage, mais pourquoi pas l'an prochain.<br /> <br /> Je te souhaite une très belle course, ainsi qu'à tes co-équipiers, en esperant comme tu le dis, que la TRAM vous laisse tranquille...<br /> <br /> Eric
Répondre