Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 06:00

Etre ou ne pas être, telle est la question  se demandait Shakespeare  ira ou n’ira pas, là est la question s’interroge Philippe.

 

Allez où ? ben  à "la ronde de Força Réal "pardi, elle se déroule ce lundi de Pâques 13 avril 2009 à MILLAS (66) à 25 km de la maison.

 

Pas trop motivé, car déjà la veille un temps de Toussaint a sévi sur le Roussillon, pas encourageant. Et puis je serais le seul du club, pas marrant, et puis encore la galère de la Pingeon m’a marqué, désolant. Autant de raisons qui suscitent la fameuse question.

Oui mais MOMO, du Corneilla Cyclosport Catalan, lui ne se la pose pas. J’apprends que lui il y sera ! Pourtant, sa forme actuelle est comparable à la mienne mais il habite Millas ville départ, et l’ermitage de FORÇA-RÉAL, ligne d’arrivée, surplombe sa maison. C’est sur il est obligé d’en être non ?  mais çà change tout !!  Cà y est çà a cliqué, c’est le déclic, j’en serais !

 

On se retrouve donc ce lundi de Pâques, non pas pour chercher des œufs,  mais retirer nos dossards. Y’a du monde beaucoup de monde.

Oui, il faut que je vous dise qu’en fait  2 courses se déroulent presque en même temps. La première réservée aux catégories 2 et 3 plus juniors, c’est le 31ème G.P. de Força Réal,  et la seconde ouverte à tous c’est La ronde de l’Ermitage. Cette dernière part 5’ après la première pour 50 km alors que la course des « grands » en compte 30 de plus. Donc une même ligne de départ, Millas et une même ligne d’arrivée, l'ermitage de FORÇA-RÉAL perché à 500 mètres d'altitude,  lequel domine majestueusement la plaine du Roussillon. Ok vous suivez ?

 

On reconnaît beaucoup de copains des autres clubs. Une armée de « grenouilles » du CC Rivesaltes derrière leur président, Anthony. Un fort bataillon du CC le Boulou parmi lequel Antoine LECTEZ , vétéran des vétérans, que rien n’arrête et Jean Marie POUS qui, puisque son fils Pierrot est engagé dans le Grand prix , s’est lui engagé dans la  ronde. Jean Félix ARNASSAN junior prometteur de l’USA Toulouges, FRED du 3C, venu en spectateur mais qui, me semble t-il, ne devrait pas tarder à reprendre la compét… et  aussi FREDERIK, un forumeur du « Cyclosportifs Catalan : le forum » venu tout exprès de la Valette du  Var (83), et oui la passion c’est çà…

 

Bon, quand est ce qu’on pédale ?

 

Ben voilà ç’est parti, une cinquantaine de coureurs s’élance pour cette ronde. ! Bien sur comme d’habitude çà démarre « vavavoummm ». En plus le vent  pleine poire, comme dirait la belle Hélène, n’arrange rien, 46 km/h au compteur. Je me dis que ça va pas le faire ! Gagné, légère montée et déjà je décroche du peloton.… On se retrouve un groupe de 3 coureurs, c’est mieux que tout seul, pas vrai. La bas au loin deux coureurs, je reconnais le maillot du 3C, c’est Momo il est avec un concurrent du CC le Boulou, c’est Jean-Marie. On les rejoint, nous voilà  maintenant à 5 puis plus tard à 8. Là, çà roule à ma main 30/35 km/h, mais le peloton est loin loin devant... Petite consolation, je me sens quand même mieux que sur la Pingeon !

 

Soudain, dans le second tour, une ornière que je ne peux éviter, crevaison !!

 

Je me retourne pas de mécanicien, pourtant la veille à la télé sur Paris Roubaix le mec qui crevait il repartait dans les 10 secondes. Bon ok je vais réparer seul mais bien sur c’est un peu plus long et dans ces conditions la ronde, pour moi, s’arrête là. Le matériel remis en état  je repars cool, hors course bien sur. J’attends que le  groupe de Momo termine le 3ème tour et me reprenne au passage. Voilà c’est fait.

 

Momo est moi allons donc monter FORÇA-RÉAL ensemble.

 

Pfffff, le « muezzin » préféré du 3C n’est pas au mieux ! On dirait Phil dans la Pingeon. J’en profite pour m’arrêter et enlever mon dossard, signe d’abandon, et revenir sur Momo, preuve qu’il en bave dans ce final. Mon portable sonne. Vous avez déjà vu, vous, dans une course un coureur qui décroche son téléphone pour répondre ? Ben Momo lui il l’a vu ! C’est Lolo qui vient aux nouvelles. Dans le décrochage de téléphone je perds mon dossard enlevé précédemment. Demi-tour pour le récupérer car il est consigné 2 euros, et oui c’est la crise… Je reviens une nouvelle fois sur Momo et là on tourne à droite.

 

C’est le final, çà grimpe dur. Y’a du monde, on se croirait dans l’Alpe d’Huez ! Bon d'accord je pousse un peu, un peu beaucoup, mais enfin quand même. Normal 2 courses pour le prix d’une et un paysage magnifique, qui à lui seul vaut le déplacement, ceci explique cela. On nous encourage c’est agréable, cà aide bien aussi.

Le dernier kilomètre fait mal, on pense là au Mont Tauch, mais tout a une fin et sur ce coup là heureusement…Voilà la ligne est franchie. Courageux le Momo.

On redescend tranquille avec Fred, pour s’arrêter et assister à la montée des coureurs du Grand prix. Les voilà. Pffffffffff, vous n’avez compris…..

 

Etre ou ne pas être,  ira ou n’ira pas….Parfois dans la vie on se pose trop de questions vous trouvez pas ??

 

Tout en détail avec classements ICI

 

A la prochaine pas vrai ? C’est dimanche prochain le grand prix de Sorède j’vous dirais…

L'ERMITAGE DE FORCA REAL C'EST LA HAUT !


ON VA PAS TARDER A Y ALLER
UN PEU DE PATIENCE....
C'EST PARTI
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Belle course, j'avoue mais j'(ai souffert ! Merci Phil pour le lien vers mon blog sur la collone de droite et si tu as des conseils pour l'améliorer je les prends !<br /> Merci <br /> a+
Répondre