Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 14:44

8h00 ce dimanche matin, au rassemblement  à SOREDE, nous sommes 11, dont Michel du « groupe 2 » qui vient avec nous, c’est bien. Tous ce petit monde s’élance, dans la fraîcheur, pour cette belle partie de manivelles que nous a concoctée le coach, c’est du dur. Au programme le col de la Brousse par Céret, la montée de Vivés, puis le col de Llauro et enfin Taillet, excusez du peu, les lecteurs locaux apprécieront…

Bon je reviens plus sur les départs du Coach…. Çà a  le mérite de nous faire entrer dans le vif du sujet !!

Bon rythme jusqu’à Céret, je m’y colle avec Steph et Esenio. Puis nous sommes au pied du la Brousse. Là au revoir, comme d’hab,  à Esenio. Steph le suis mais a visiblement décidé de faire la montée prudemment, peut-être en raison de la suite. Roro me double, il rejoint Steph, je les « garde à vue » comme dirait l’inspecteur Bourel !  C’est une belle montée, de 11 km, que celle du col de la Brousse, difficile mais régulière dans la difficulté, sauf sur la fin où le pourcentage se fait sévère 10%. Vers le km 8 je rejoins Steph et Roro, puis continue ave Steph, Roro lève le pied. Regroupement général au sommet, il est question d’une partie grillade à venir… puis descente, interminable, vers Maureillas. Crevaison de Bernard. On l’attend. On croise Joëlle, de la section féminine du VCA, qui grimpe dans l’autre sens, Robert, son chéri, un « furieux », nous dit qu’elle fait le même parcours que nous mais à l’envers !! Respect et admiration pour ce challenge d’autant qu’elle est seule. Bravo Jo !

 

Regroupement à Maureillas. Direction la montée de Vivés. Ces arrêts regroupements sont sympas mais  ils me coupent les pattes,  difficile après de relancer, j’ai les guiboles en chewing-gum. Dans la montée on croise Denis et quelques cyclos du VCA qui descendent vers St Jean. Regroupement en haut de Vivés…. Chrichri, dit le « cricri d’amour » nous quitte il tourne à droite vers Fourques à cause du lapin aux pruneaux dominical qu’il ne veut pas rater ! Jean Mich qui en a plein les pattes, ou tenté par le lapin, décide de l’accompagner.

 

Le col de Llauro est avalé, on a croisé Jacquouille qui descendait.. Dans la montée vers Taillet coucou revoilà Joëlle qui poursuit son bonhomme de circuit et descend maintenant vers Vivés, pffff bravo encore.

 

Taillet : re regroupement et de là, c’est parti ! Que de la descente et du plat jusqu’a St Genis, le « marin » souffle,  çà y’emmène velu sous l’impulsion d’Esenio, Steph et Roro. Ils lèvent le pied, de temps à autre,  pour permettre à tout le monde de suivre et voilà déjà St Genis. Moi je suis cuit, cuit et recuit ! Séparation des « furieux ». Heureusement je rentre avec Esenio, je suce sa roue à mort ce qui oblige mon compteur à m’indiquer 35 km/h. A Montescot je dis bye à Esenio et le bisou à Jocelyne, puis je rejoins complètement déchenillé la maison,136 km au final !! Vivement la prochaine.
Phil

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
il est vraie tres beau parcours . j' en profite pour saluer le courage a JOELLE pour avoir fait le meme circuit que nous autres a l envers et surtout seul dans son periple. BRAVO <br /> stef
Répondre