Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 07:51

Nouvelle pause café au programme de ce dimanche 30 mars. PRADES, capital du bas Conflent  nous accueil. ( http://histoireduroussillon.free.fr/Villages/Histoire/Prades.php )

 

Mais avant d’y arriver nous devrons avaler 145 kms, c’est ce que dit le bulletin mensuel de nos sorties. Déception au rassemblement nous ne sommes que 11, tous du groupe cyclosport. Où sont donc les autres ? Pas de vent, une météo agréable je m’interroge… la distance ? la difficulté du parcours ? le manque de « gnaque » ? bon après tout c’est comme çà !!

 

Peu nombreux mais de la qualité, et c’est parti derrière le Coach, qui comme d’hab enclenche dés le départ ! Rien de particulier jusqu’à Ille sur Têt , ce n’est que du plat, où presque çà roule bien et on dépasse pas mal de club qui eux aussi se rendent à cette pause café éloignée.

A Ille début des difficultés, il va falloir jouer des manettes, et nous nous retrouvons un peu éparpillé sur le parcours. Comme à chaque fois Esénio et Steph sont devant, dans quel ordre je sais pas car moi je ne les vois plus, si j’aperçois là bas au loin Roro (Robert M) qui depuis quelques temps joue le poisson pilote de Steph dans la mesure où il le suit comme son ombre, mais suivre Steph faut déjà le faire et il est devant lui…
Ce passage et son profil sont à consulter là :
http://vca-cyclosport.over-blog.fr/article-18187638.html

 

Comme d'hab on n’oublie pas de se regrouper, c’est toujours un moment sympa, et une fois encore le paysage ne nous déçoit pas. Il se mérite, mais la haut quel calme, quelle douceur. Les petits nuages font comme des édredons bleu et blanc aux sommets environnants, la route serpente dans  ce maquis sauvage où se pose ici et là quelques fermes isolées. Le soleil,  pudique, se pare d’un léger voile qui adoucit et apaise cette nature farouche.
Heureusement qu’il y a les grimpettes pour admirer notre environnement  car une fois regroupé c’est la descente et là terminé de rêver retour à la réalité : à fond les manettes !
Juste avant Marquixanes quelle belle descente avec de la  pente, on se dit que celle là dans l’autre sens elle doit faire mal, faudra qu’on se la fasse…

Arrivée a Prades, vu le parcours, on est les derniers, ils passent le balais et la serpillière mais heureusement sur le coin d’une table reste du chocolat chaud dans une marmite et quelques  morceaux de gâteaux. Sympa.

Au retour que du plat ! donc…. Pas besoin de faire de dessins… A la maison 140 au compteur, presque comme à la Pingeon de dimanche prochain !!
Phil

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
il est vraie que cette sortie etait formidable,un proverbe dit qu'importe la quantité quand il y a la qualité,je pense c' est ceux l'on fait au quotidien.merçi a tous pour cette sortie forte agreable. stef
Répondre