Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Corneilla Cyclosport Catalan
  • : DECRIRE LA VIE DU CORNEILLA CYCLOSPORT CATALAN, LE 3C, CLUB DE COPAINS CYCLOSPORTIFS EN PAYS CATALAN ENCOURAGER,DEVELOPPER LA PRATIQUE DU CYCLISME CHEZ LES JEUNES.
  • Contact
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 06:30

Au départ rien de bien extraordinaire ce mercredi 30 janvier 2008, une sortie qui s’annonce normal. D’ailleurs en se retrouvant les uns disent qu’ils sont un peu mous et d’autres qu’ils sont flémards ce matin. Du coup notre coach, Lulu , vous vous rappelez ? c’est lui là : http://vca-cyclosport.over-blog.fr/article-15624449.html, nous dit : « Ok on va donc faire rythme ballade. » Chouette ! Mais v’lan, le v’la qui s’colle devant nous et d’entrée affiche 32km/h avec derrière lui molasons et fleimards (dont moi) qui moulinent comme des malades. Non rien de sensas quoi la routine, pas de quoi en faire un compte rendu.
Sauf que, au retour, juste après le Boulou sur le route de St Génis, il nous crie soudain « à droite à droite » nous bête et discipliné on tourne à droite. Et me voilà en terrain inconnu. Je ne connais pas cet itinéraire. Çà monte dur. Tien çà monte encore plus dur ! La route est nickel, mais mince ça continue de monter encore plus dur ! De belles baraques, mais là le mec en voiture qui rentre chez lui il doit être en première, et moi là j’suis debout sur les pédales en zigzag !!! Et c’est pas fini çà monte encore, et mais j’ai tout à gauche !!! plus de réserve et çà continue, virage serré c’et la fin ? non non encore et encore, là ok faut gérer coll çà rigole plus. Je jette un œil à gauche c’est magnifique : Le Boulou en bas qui s’étale tout en longueur sous le soleil de janvier, la belle ligne du TGV espagnole qui surgit de son tunnel sous les Albères et à l’infini la plaine du Roussillon jusqu’au-delà de Perpignan. Au sommet de cette ascension de 5 bornes le compteur indique le pourcentage maxi franchi : 18% sauf qu ‘à mon avis le 18 il est constant de bas en haut… Certains auront peut-être reconnu les Chartreuses du Boulou, moi je ne connaissais pas. Et que dire de la descente, les 18% sont à mon avis dépassés et je me dis qu’on est monté du coté le plus facile ! Si un jour on monte par là j’vous raconterai. Ben finalement y’avait de quoi faire un p’ti compte rendu quand-même…

Partager cet article
Repost0

commentaires